Histoire cubaine

En 1926 naît celui qui éclairera la révolution cubaine et occupera la tête du pouvoir pendant près de 50 ans, Fidel Castro. Au cours de ce voyage culturel et géopolitique, vous irez à la découverte de l’histoire cubaine marquée par des figures emblématiques mais aussi par les restrictions économiques imposées par les Etats-Unis. La levée de l’embargo et l’ouverture de Cuba l’ont projetée sur le devant de la scène touristique mais l’île n’en conserve pas moins son caractère authentique et son charme désuet.

 

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Jour 1 : France – La Havane

Accueil à l’aéroport et envol pour la Havane. A l’arrivée, accueil par votre guide et transfert à l’hôtel. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 2 : La Havane

La Havane fut fondée en 1514 par San Cristobal de La Habana. Promenade dans la vieille ville parsemée d’édifices retraçant toutes les époques artistiques ayant marqué la ville. Elle compte 900 édifices historiques allant du Baroque alambiqué au style Art déco. Visite de la Plaza de Armas avec le Palacio de los Capitanes Generales qui abrite le musée de la ville ; du Castillo de la Real Fuerza ; de la place de la cathédrale. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à La Havane.

Jour 3 : La Havane

Continuation de la découverte de La Havane avec la visite du Castillo de los Tres Reyes del Morro et de la forteresse de San Carlos de la Cabaña. Visite également du musée de la Révolution créé en 1959. Ici, la frontière entre l’histoire et la propagande est mince. Enfin, visite de l’hôtel Nacional construit en 1930, il rappelle les fastes de ses glorieuses années puis rencontre avec Roberto Salas, photographe entre autres de Fidel Castro et du Che Guevara durant la révolution. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à la Havane.

Jour 4 : La Havane – Trinidad

Matinée de route pour Cienfuegos. Cité maritime, la ville fut fondée en 1819 et offre une architecture unique qui lui valut d’être inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco en 2005. La découverte de Cienfuegos commencera par le Parque José Martí où l’on visitera le Teatro Tomás Terry ainsi que le Museo Provincial consacré à l’histoire de la ville. Route pour Trinidad. Logement et dîner chez l’habitant. 

Jour 5 : Trinidad

Visite de Trinidad, ville au charme colonial, et découverte de la Plaza Mayor, du museo Historico Municipal, du museo de la Lucha Contra Bandidos où l’on voit des photos, cartes, armes et autres objets se rapportant à la lutte contre les bandes contre-révolutionnaires de la Sierra del Escambray. A quelques kilomètres de Trinidad, découverte de la Valle de los Ingenios qui conserve quelques maisons de propriétaires et le triste souvenir de l’esclavage. Déjeuner au cours des visites. Dîner au restaurant puis promenade en centre-ville où la musique cubaine bat son plein. Nuit chez l’habitant.

Jour 6 : Trinidad – Camagüey

Matinée de route pour Camagüey, l’une des sept villes coloniales établies à leur arrivée par les conquistadors et grand bastion du christianisme sur l’île. Déjeuner puis visite de la Plaza San Juan de Dios, du museo de San Juan de Dios, du parque Ignacio Agramonte et enfin de la Iglesia de Nuestra Señora de la Merced, église coloniale la plus impressionnante de la ville. Installation à l’hôtel à Camaguey, dîner et nuit.

Jour 7 : Camagüey – Santiago de Cuba

Route pour Holguin et déjeuner. Dans l’après-midi, départ pour Biran, village natal de Fidel et Raul Castro. On y visite leur maison natale, transformée en musée, où sont rassemblés des objets, photos et vêtements de la famille. Sur la route de Santiago, arrêt à la basilique Notre-Dame del Cobre, haut-lieu de pèlerinage de l’île. Dans un cadre de montagnes verdoyantes, la basilique actuelle (1927) remplace un sanctuaire du XVIIe siècle. Arrivée à Santiago, installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 8 : Santiago de Cuba

Deuxième ville du pays, Santiago de Cuba est née d’un brassage d’influences multiculturelles afro-caribéennes. Visite de la Casa de Diego Velazquez puis du parque Céspedes du nom de Carlos Manuel de Céspedes, l’initiateur du processus d’indépendance de Cuba en 1868. Visite du musée du 26 juillet installé dans la caserne attaquée le 26 juillet 1953 par Fidel Castro et une centaine de révolutionnaires. Visite également du Castillo San Pedro de la Roca del Morro et de l’île Cayo Granma, petit îlot de pêcheurs aux maisons de bois et toits rouges. Sur le retour vers Santiago, arrêts aux tombeaux de Jose Marti et Fidel Castro. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Santiago.

Jour 9 : Santiago de Cuba – Marea del Portillo

Circuit de 3 jours en jeep afin d’accéder à des sites reculés et découvrir la région montagneuse de la Sierra Maestra qui culmine jusqu’à 2 000 mètres d’altitude avec pour horizon la mer des Caraïbes. Route vers le sud en direction de Marea del Portillo et arrêt pour la visite du musée de la Plata où l’on découvre les luttes de Fidel Castro dans les montagnes. Déjeuner pique-nique au cours des visites. Installation, dîner et nuit à l’hôtel à Marea del Portillo.

Jour 10 : Mareal del Portillo – Santo Domingo

Départ le matin pour Alegria de Pio où les jeunes révolutionnaires ont livré une bataille décisive. Un monument commémoratif a été dressé au milieu des champs. Continuation vers Cabo Cruz et visite de Las Coloradas où Fidel et Raul Castro ainsi que Che Guevara ont débarqué avec le bateau Granma. Déjeuner de langouste chez l’habitant. Visite de la maison natale de Celia Cruz (amante de Fidel Castro et révolutionnaire des premières heures), à Media Luna. Arrêt à la Demajagua, lieu où Carlos Manuel de Cespedes a commencé la guerre de l’Indépendance. Continuation de la route dans les montagnes de la Sierra Maestra jusqu’à Santo Domingo. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 11 : Santo Domingo – Bayamo

Au départ de Santo Domingo, marche (soutenue / possibilité de rester à Santo Domingo dans la matinée pour ceux qui le souhaitent) en direction de la Comandancia de la Plata, camp secret de Fidel Castro et du Che Guevara. Retour à Santo Domingo pour le déjeuner. Dans l’après-midi, route pour Bayamo. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 12 : Bayamo – Sancti Spiritus

Avant de prendre la route pour Sancti Spiritus, découverte rapide de Bayamo reconnue comme la ville d’où partit le mouvement indépendantiste cubain. Route pour Sancti Spiritus, déjeuner en cours de route. Fondée sur les rives du Río Tuinicú, Sancti Spiritus est la plus ancienne cité du centre du pays. Découverte du pont Yayabo, ouvrage emblématique de la ville et monument national. Promenade dans la ville pour y découvrir entre autre le Teatro Principal. Installation à l’hôtel à Sancti Spiritus, dîner et nuit.

Jour 13 : Sancti Spiritus – Santa Clara – La Havane

Départ pour Santa Clara, dont le nom reste associé aux dernières heures de la guérilla révolutionnaire. Promenade dans la ville et visite du mémorial et musée Conjunto Escultórico Comandante Ernesto Che Guevara ainsi que du mémorial del Tren Blindado qui commémore l’attaque menée par Che Guevara contre le train blindé de l’armée de Batista. Déjeuner puis route pour La Havane. Arrivée en fin d’après-midi, installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 14 : La Havane 

Matinée et déjeuner libres à La Havane pour une dernière promenade dans la ville ou un temps de repos au bord de la plage ou de la piscine. En milieu d’après-midi, transfert à l’aéroport et envol pour la France.

Jour 15 : France

Arrivée en France.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : passeport valide 6 mois après la date de retour en France et carte de tourisme (pour les personnes de nationalité française ; autres nationalités, nous consulter).

Santé : vaccins universels à jour. Le vaccin contre l’hépatite A est recommandé. Pour plus de renseignement, vous pouvez consulter le site Internet de l’Institut Pasteur.

Décalage horaire : il y a 6h de décalage horaire entre Cuba et la France. Lorsqu’il est 12h00 en France, il est 6h00 à Cuba.

Electricité : Cuba utilise des prises à fiches plates de type américain. Le courant est 110V/60Hz. Un adaptateur est nécessaire. Dans certains hôtels, certaines prises peuvent être de type européen sur du 220V.

Climat : Cuba jouit d’un climat subtropical marqué par 2 saisons : une saison sèche de novembre à avril et une saison humide de mai à octobre. Au mois de février, les températures sont comprises entre 18 et 30°. Les soirées peuvent être fraîches.

 

Bibliographie :

KHADRA Yasmina, Dieu n’habite pas La Havane, Julliard, 2016.

PADURA Leonardo, Hérétiques, Points, 2016.

Films :

KALATOZOV Mikhaïl, Soy Cuba, 1964.

Vous aimerez aussi …