Turin

Dans la plaine du Pô, au pied des Alpes, se dresse la ville de Turin, capitale du Piémont et quatrième ville d’Italie. Cernée de collines et traversée par le plus important fleuve italien, la ville dévoile de jolies perspectives et un patrimoine baroque remarquable hérité de la Maison de Savoie. Première capitale de l’Italie unifiée, Turin est également l’emblème du formidable essor industriel qui s’épanouit au sud de la ville au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Photos © Turismo Torino

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Jour 1 : France – Turin 

Accueil à l’aéroport et envol pour Turin. À l’arrivée, accueil par votre guide et départ en bus privé pour visiter la basilica di Superga. En visite à Turin en 1728, Jean-Jacques Rousseau, avait dit au sujet du panorama découvrant la cité et le relief des Alpes : « J’ai devant moi le plus beau spectacle qui puisse affecter l’œil humain ». Déjeuner puis transfert en autocar à Turin. Découverte à pied du centre historique de Turin pour admirer notamment la piazza San Carlo, jolie place à arcades dont les églises San Carlo et Santa Cristina encadrent la via Roma ; le palais de l’Académie des sciences conçu par Guarino Guarini (de l’extérieur) et la piazza Castello, immense place d’une rare harmonie bordée par le palazzo Reale, l’église San Lorenzo et le palazzo Madama. A proximité, installé dans le palais Carignan sur la place du même nom, se situe le musée national du Risorgimento, autre édifice baroque de Guarino Guarini. Installation à l’hôtel, dîner et nuit à Turin.

Jour 2 : Turin

Journée de visites pédestres en commençant par la visite du musée national du cinéma abrité dans le Mole Antonielliana. Ce plus vaste musée du cinéma d’Europe nous rappelle que Turin fut capitale du cinéma avant Rome avec la création des studios Itala film en 1910. Déjeuner, puis visite de la galerie Saubada, une des plus grandes pinacothèques d’Italie logée dans une aile du palazzo Reale. Ensuite, visite dans le même édifice de la bibliothèque royale inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco. Nous poursuivrons par un moment de détente dans un vieux café typique de Turin à l’atmosphère surannée pour goûter le Bicerin, mélange de café, chocolat et crème fleurette accompagné d’une pâtisserie. Enfin, visite du Duomo, construit en 1498 en l’honneur de saint Jean-Baptiste, patron de la ville. Dîner et nuit à Turin.

Jour 3 : Turin – France 

Le matin, départ en bus pour visiter le musée national de l’automobile, sur les bords du Pô et à proximité des usines Fiat. De la première voiture à vapeur au dernier modèle de chez Ferrari, près de 200 voitures sont exposées. Déjeuner. Puis route au sud de Turin pour visiter le palazzina di Caccia di Stupinigi. Véritable chef-d’œuvre baroque, cet ancien lieu de fêtes somptueuses où séjourna Napoléon Ier compte une centaine de pièces dont les salons, cabinets, appartements et chambres de style Rococo regroupent l’important mobilier des résidences la Maison de Savoie. Départ pour l’aéroport en fin d’après-midi et retour.

Turin

Turin, Italie

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : carte d’identité ou passeport en cours de validité. Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera. Par conséquent, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Climat : de type océanique. La période idéale pour se rendre à Turin est entre juin et septembre.

Décalage horaire : il n’y a pas de décalage horaire entre la France et l’Italie.

Santé : vaccins universels à jours.

Electricité : le courant utilisé en Italie est 230 volts et les prises sont identiques à celles utilisées en France.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : la monnaie en Italie est l’euro. La carte bancaire est acceptée de façon courante et l’on trouve facilement des distributeurs automatiques.

Vous aimerez aussi …