Rome dans le cinéma italien

Ce voyage peut être accompagné par un spécialiste du cinéma italien. 

 

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Jour 1 : France – Rome 

Accueil à l’aéroport et envol pour Rome. Transfert à Rome en autocar privé. Dépôt des bagages à l’hôtel. Déjeuner rapide. Parcours à pied de la via Veneto, lieu de vie mondaine de la Dolce Vita. Ensuite passage par la piazza di Trevi et sa célèbre fontaine où Mastroianni rejoint Anita Ekberg dans une séquence mythique. Passage par la via degli Avignonesi où dans une petite trattoria Rossellini a tourné quelques plans (plaque commémorative) de Rome ville ouverte. Visite du panthéon où se trouve le tombeau de Raphaël dont la dépouille repose dans un sarcophage antique. Continuation vers l’église Saint-Louis-des-Français qui abrite trois célèbres tableaux de Caravage. Enfin passage par la piazza Navona. Dîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Rome

Visite pédestre vers le forum de Trajan et visite de la Domus Aurea (Maison Dorée). Continuation vers le coliseum qui a été en partie reconstitué en plâtre et en contreplaqué dans Gladiator de Ridley Scott, ressuscitant ainsi le peplum. Puis, visite de la basilique Saint Clément. Déjeuner au cours des visites. Dîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 3 : Rome

Visite des célèbres studios de Cinecittà. Depuis 2011, un musée rappelle de manière complète l’histoire de cet Hollywood-sur-Tibre inauguré par Mussolini en 1937. Plusieurs tournages de péplums, de classiques italiens, de westerns spaghetti, de grosses productions américaines et de séries télévisées s’y sont déroulés.  Transfert en autocar vers le quartier Coppédé et déjeuner. Visite du quartier qui présente un ensemble architectural hétéroclite avec une prédilection pour l’Art Nouveau. La piazza Mincio est jouxtée par un immeuble dont l’entrée est marquée par une arche reproduisant une scène du film Cabiria de Giovanni Pastrone. Dario Argento y a notamment tourné le film Inferno. Francesco Barilli, autre réalisateur de giallo et de films d’horreur, y a aussi tourné Le parfum de la dame en noir qui fait intervenir la magie noire et le vaudou. Fin d’après-midi libre. Dîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 4 : Vatican – Rome

Départ en métro vers le Vatican où l’on pense à la séquence fantastique débouchant sur des catacombes et des œuvres d’art dans Roma de Fellini. Tout près, dans le quartier Prati, le magasin “Profondo Rosso” créé par le maître du giallo Dario Argento qui exposa les décors sanglants de ses films au sous-sol de son échoppe. Puis, visite de la basilique Saint-Pierre qui fait référence à la Dolce Vita où Mastroianni et Anita Ekberg contemplent le Vatican et à l’Habemus Papam de Nanni Moretti. Continuation en transport en commun vers le Janicule. Visite de l’église San Pietro in Montorio qui accueille le tempietto de Bramante. Passage par la piazza Santa Maria in Trastevere. Enfin, découverte du quartier pittoresque du Trastevere, cher au cinéaste Nanni Moretti qui y possède le cinéma d’art et d’essai Il Nuovo Sacher. Il accueilli de nombreux tournages : Larmes de joie de Mario Monicelli ou encore les Monstres de Dino Risi (1963).  Déjeuner au cours des visites. Dîner libre. Nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Rome

La Villa Médicis abrite l’Académie de France, institution fondée en 1666 par Louis XIV comme un prolongement de l’Ecole des Beaux-Arts. Des cinéastes les ont intégrés dans leurs films comme Paolo Sorrentino dans La Grande Belleza en 2013 ou Nanni Moretti dans Habemus papam. Visite. Non loin de là, Nanni Moretti, promenait sa fameuse Vespa bleue sur la piazza del Popolo dans Journal Intime. Sur les marches de la piazza di Spagna, Audrey Hepburn dégustait en 1953 une glace en compagnie de Gregory Peck dans Vacances romaines. Fellini filmait en 1972 la jeunesse hippie de Roma et Ettore Scola tournait en 1974 la scène de rencontre entre les deux anciens partisans joués par Nino Manfredi et Vittorio Gassman dans Nous nous sommes tant aimés. Puis, visite de la Galerie nationale d’art ancien du palais BarberiniDéjeuner au cours des visitesDîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 6 : Rome – Ostie – Paris – Orléans

Passage en autocar par le Capitole dont la place fût le cadre de nombreux tournages dont Europa 51 de Roberto Rossellini. Sur la route pour Ostie, visite du quartier de la Rome post-fasciste de l’EUR (acronyme de Esposizione Universale di Roma) connu pour son Palais de la Civilisation, maintes fois filmé par des cinéastes romains ou non (Rome Ville Ouverte, La Dolce Vita etc.). L’architecture du quartier favorise un désir d’images : Dario Argento y a tourné une séquence de son film Ténèbres. L’histoire fasciste de la ville nous rappelle Une journée particulière d’Ettore Scola. Route vers Ostie et visite du site d’Ostia Antica. Ostie est devenu un lieu de pèlerinage pour tous les admirateurs de Pasolini, sauvagement assassiné sur la plage en novembre 1975. C’est aussi ici que s’achève le périple de Moretti dans Journal Intime. Déjeuner au cours des visites. Transfert à l’aéroport de Rome et envol vers la France.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : Carte d’identité ou passeport en cours de validité. Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera. En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Décalage horaire : il n’y a pas de décalage horaire entre la France et l’Italie.

Santé : vaccins universels à jours.

Electricité : le courant utilisé en Italie est 230 volts et les prises sont identiques à celles utilisées en France.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : la monnaie en Italie est l’euro. La carte bancaire est acceptée de façon courante et l’on trouve facilement des distributeurs automatiques.

Climat : à la fin du mois d’octobre, le temps est encore clément avec des températures agréables. Néanmoins, quelques pluies peuvent faire leur apparition à toute heure de la journée.

Vous aimerez aussi …