La route de la soie chinoise

Cet itinéraire mythique vous conduira notamment dans la province chinoise du Xinjiang où les cités bouddhiques en ruine se mêlent à l’influence de l’Asie Centrale. Cette route de la Soie a permis non seulement le commerce de marchandises mais aussi la diffusion de techniques, d’idées et de religion. Long et dangereux à l’époque médiévale, ce parcours nous est aujourd’hui accessible grâce aux moyens de transport modernes.

Voyage organisé en partenariat avec les Cafés Géographiques.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Jour 1 : France – Pékin

France : accueil à l’aéroport et envol pour Pékin. Nuit à bord.

Jour 2 : Pékin

Arrivée tôt le matin à Pékin, formalités d’entrée en Chine et accueil par votre guide local. Découverte de la place Tian An Men, immense esplanade portant les symboles de la République Populaire de Chine. Passage par la pharmacie Tong Ren Tang fondée en 1669. Elle jouit aujourd’hui d’une renommée internationale et des officines ont été ouvertes dans plusieurs pays du monde comme l’Afrique du Sud ou la Suisse. Visite de la Cité interdite et promenade dans le parc Beihai, cher à Pierre Loti. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à l’hôtel à Pékin.

Jour 3 : Pékin – Xi’an (environ 1.100 km / Train grande vitesse-3h50 de trajet)

Tôt le matin, transfert à la gare et départ en TGV pour Xi’an, capitale du Shaanxi. A l’arrivée, déjeuner. Découverte de la ville de Xi’an : visite de la petite pagode de l’Oie sauvage. Du sommet s’ouvre un large panorama sur la ville. Promenade dans le quartier musulman aux ruelles bordées de vieilles maisons de brique crue. Visite de la Grande Mosquée, l’une des plus grandes de Chine, à l’architecture de style chinois. Non loin, on découvre la tour de la cloche (visite extérieure). Puis, promenade sur les remparts ponctués de tours de défense et de tours de guet. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 4 : Xi’an

Continuation de la visite de Xi’an avec le musée d’histoire du Shaanxi. Ses collections montrent la richesse archéologique de la plaine du Guanzhong. Départ vers le site de la célèbre armée de terre cuite. Visite du site où quelque 7 000 guerriers, cavaliers et fantassins en terre cuite ont été placés pour veiller sur le tumulus du tout premier empereur de Chine. Déjeuner au cours des visites. Banquet de raviolis et nuit à Xi’an.

Jour 5 : Xi’an – Kashgar (environ 3.700 km / vol intérieur)

Le matin, transfert à l’aéroport et envol pour Kashgar. Déjeuner à bord. Visite de Kashgar et de ses principaux sites : la mosquée d’Aidkah, qui grâce à son immense cour peut accueillir le plus grand nombre de personnes en Chine. Plus loin, visite du mausolée d’Abakh Khoja, trésor architectural construit en 1640 où l’on trouve une école religieuse et la tombe familiale d’Abakh Khoja. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 6 : Kashgar – lac de Karakul – Kashgar (environ 400 km / 8h de route montagneuse)

Kashgar, véritable cœur de l’Islam en Chine, est la plus grande ville-oasis de l’Asie centrale chinoise et doit son importance à sa position au pied des montagnes du Pamir. Jusqu’au lac de Karakul marquant la frontière avec le Tadjikistan, la route traverse des paysages himalayens extraordinaires. Situé à 3900 m d’altitude, au pied du pic Muztagata, il est l’un des géants du Pamir. Déjeuner pique-nique au cours des visites. Dîner et nuit à Kashgar.

Jour 7 : Kashgar – Urumqi – Turfan (environ 1.700 km / vol intérieur + 3 heures de route)

Matinée dans le grand bazar du dimanche de Kashgar et promenade dans la vieille ville. Déjeuner. Envol pour Urumqi dans l’après-midi et route pour Turfan. La légendaire oasis de Turfan fut longtemps une étape importante sur la route septentrionale de la Soie, habitée par des populations ouïghoure, indo-européenne et chinoise. A 154 mètres en dessous du niveau de la mer, c’est le point le plus bas au monde après la mer Morte. Installation à l’hôtel, dîner et nuit à Turfan.

Jour 8 : Turfan

Visite des Karez, système d’irrigation bimillénaire conçu en Perse. A Turfan, découverte du minaret et de la mosquée du sultan Emin. Visite de l’ancien monastère Bezeklik et traversée du canyon pour admirer une tour de garde Qing. Arrêt à la nécropole d’Astana contenant près de 500 sépultures et située dans le désert de Gobi. Découverte des ruines de Jiahone. Située sur la route de la soie, cette cité était d’une importance millénaire capitale et jouait un rôle clé dans l’échange économique entre l’Orient et l’Occident. L’artère principale qui traverse la ville conduit à un monastère qui renferme des représentations du Bouddha. Déjeuner au cours des visites. Dîner dans une famille Ouigour. Nuit à Turfan.

Jour 9 : Turfan – Liuyian – Dunhuang (environ 800 km / Train rapide + 3h de route environ)

Visite du musée de Turfan qui abrite des collections d’objets multiculturels, en raison de la position de la ville sur la route de la Soie, retrouvés dans la région. Le nouveau musée ouvert il y a moins de 10 ans a consacré un espace aux découvertes archéologiques récentes. Déjeuner puis départ en train express pour Liuyian. A l’arrivée, route pour Dunhuang. Dîner et nuit à Dunhuang.

Jour 10 : Dunhuang

Journée de visites à Dunhuang : le musée qui abrite notamment les manuscrits provenant des grottes de Mogao et les sanctuaires rupestres de Mogao célèbres pour leurs statues et leurs peintures murales représentant un millénaire d’art bouddhique. A son apogée, ils regroupaient 18 monastères accueillant plus de 1 400 moines et nonnes, ainsi qu’une multitude d’artistes, de traducteurs et de calligraphes. Promenade sur les dunes des Sources du Croissant de Lune au coucher du soleil. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Dunhuang.

Jour 11 : Dunhuang – Jiayuguan – Lanzhou (environ 1.100 km / 4h de route + train express)

Route pour la passe de Jiayuguan ou « la Première passe sous le Ciel ». La ville, située au bout de la Grande Muraille, symbolise la limite occidentale de la Chine proprement dite. Découverte de la « muraille suspendue », partie de la Grande muraille qui s’étend sur les crêtes à la limite du désert de Gobi. Visite de Weijin Bihua Mu rassemblant huit tombes datant des époques Wei et Jin (220-420). Enfin, visite de la forteresse de Jiayuguan qui marque l’extrémité ouest de la Grande Muraille. Déjeuner et dîner au cours des visites. Dans la soirée, train express pour Lanzhou. Installation à l’hôtel et nuit à Lanzhou.

Jour 12 : Lanzhou – Binglingsi – Xiahe (300 km / environ 4h de route)

Route vers le lac de Liujiaxia formé après la construction d’un barrage sur le Fleuve Jaune. Départ en bateau pour les grottes des mille bouddhas de Binglingsi creusées dans les falaises surplombant les eaux du Fleuve Jaune. Déjeuner au cours des visites. Continuation vers Xiahe. Dîner et nuit à Xiahe.

Jour 13 : Xiahe – Tongren (120 km / environ 3h de route) – Passage par un col à 3.600 mètres d’altitude.

Au cœur d’une superbe vallée entourée de montagnes, Xiahe abrite le monastère tibétain le plus important après ceux de Lhassa. Découverte du monastère de Labrang fondé en 1709. Cette lamasserie abritait quelque 4 000 moines à son apogée. Au cours de la visite on découvre le collège de médecine, le grand temple d’or de Ser Kung, la salle de prière et le musée. Réputé pour sa culture du bouddhisme tibétain, le district de Tongren figure sur la liste des 99 régions culturelles et historiques de la Chine. Visite du monastère de Wudun. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Tongren.

Jour 14 : Tongren – Xining (160 km / Environ 3h30 de route)

Départ vers le monastère de Qutan réputé pour son style architectural Ming. Poursuite vers Xining au travers de paysages de steppes d’altitude qui bordent les monts Dalishan. Découverte du monastère de Kumbum où Alexandra David-Neel résida plus de deux ans. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Xining.

Jour 15 : Xining – Pékin (environ 1.700 km / vol intérieur)

Transfert à l’aéroport de Xining et envol pour Pékin. A l’arrivée à Pékin, découverte du temple du ciel, transposition spatiale d’un concept d’organisation de l’univers cosmogonique et politique sur lequel reposait la légitimité impériale. Visite du temple du Nuage Blanc, l’un des plus importants sanctuaires taoïstes de Chine. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Pékin.

Jour 16 : Pékin – France

Excursion à la Grande Muraille de Chine, le « Mur des 10 000 li » (1 li = 500 m), qui symbolise l’Empire du Milieu. Visite des tombeaux Ming. Treize empereurs de la dynastie sont enterrés dans ce site remarquable constitué par un cirque de collines en fer à cheval et traversé presque en son milieu par une rivière perpendiculaire à l’axe qui conduit aux tombeaux. Déjeuner au cours des visites. Dîner de canard laqué puis transfert à l’aéroport et envol pour la France.

Jour 17 : France

Arrivée en France tôt le matin.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : passeport valide 6 mois après le retour en France. Le visa est obligatoire pour les ressortissants français séjournant ponctuellement (30 jours maximum pour un visa touristique). Depuis le 15 juillet 2019, les autorités chinoises exigent la prise d’empreinte pour toutes les personnes de nationalité française âgée entre 14 et 70 ans. Un rendez-vous doit donc être pris pour cette prise d’empreinte et le visa doit donc être pris par le demandeur lui-même. Pour les personnes à partir de 71 ans,  nous pouvons nous charger de l’intégralité des démarches.

Monnaie et cartes bancaires : le Yuan. Il est facile de retirer de l’argent en Chine en utilisant une carte de paiement internationale comme la carte Visa ou la MasterCard. Les paiements en cartes bancaires internationales ne sont pas acceptés partout ; il convient donc de se munir d’argent liquide. Très rares en Chine, les bureaux de change proposent des commissions inférieures à ce que les banques offrent. Généralement, vous pourrez choisir cette option depuis certains aéroports.

Décalage horaire : Il y a 7 heures de décalage horaire entre la France et la Chine en hiver et en été. Lorsqu’il est 12h00 en France il est 19h00 en Chine.

Téléphone : pour téléphoner de la Chine vers la France il faut composer le +33 (ou 0033) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0 du début ; pour téléphoner de France vers la chine vous devez ajouter +86 (0086) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0.

Électricité : courant 220v. Vous avez besoin d’un adaptateur pour vous rendre en Chine.

Climat : subtropical humide. Les hivers sont doux et les étés sont chauds avec des périodes de précipitations abondantes de mai à août. Fin août-début septembre est la période des typhons.

Santé : vaccins traditionnels à jour. Pour plus d’information vous pouvez vous rendre sur le site Internet de l’Institut Pasteur.

Bibliographie

Vous aimerez aussi …