Pharaons & peuples du Nil

Jour 1 : France – Le Caire

Accueil à l’aéroport et envol pour Le Caire. À l’arrivée, accueil par votre guide. Installation à l’hôtel et nuit.

Jour 2 : Le Caire

Découverte de l’un des sites les plus célèbres de l’Egypte pharaonique : le plateau de Guizeh. Symboles d’un Etat fort et d’une civilisation florissante, les trois grandes pyramides de Guizeh – Khéops, Khephren et Mykérinos – en sont les principaux monuments. Tout à proximité, le célèbre Sphinx est vraisemblablement la plus ancienne statue colossale. Visite du musée de la barque et de la pyramide de  Khéops. Déjeuner. Continuation vers Memphis, première capitale de l’Egypte unifiée. Découverte des vestiges composés principalement de statues colossales parmi lesquelles le colosse de Ramsès couché sur le dos ou encore un sphinx d’albâtre datant du XVe siècle avant J.-C., la plus grande statue égyptienne connue à ce jour. Niché entre désert et oasis, Saqqarah dévoile la naissance de la civilisation pharaonique.  Un haut mur d’enceinte de calcaire blanc entoure une aire rectangulaire dominée par la présence de la tombe du roi : la pyramide de Djoser. Constituée de six gradins superposés et originellement recouverts d’un parement de calcaire, elle est la première pyramide à degrés. Retour au Caire. Dîner et nuit.

Jour 3 : Le Caire

Visite du musée égyptien, temple de l’archéologie égyptienne. Plusieurs salles sont également consacrées à Toutankhamon dont la célébrité tient plus à la découverte de son tombeau intact qu’à son règne. Déjeuner. Le vieux Caire islamique a fait l’objet d’une inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1979. Directement au pied de la citadelle, la mosquée-madrasa de Sultan Hassan est un chef-d’œuvre de l’architecture arabe et sans nul doute le plus impressionnant témoignage artistique de la période Mamelouk.  Continuation vers la Qasaba, principale artère de la ville au Moyen Âge (rue Muizz il-Din Allah). Visite de la mosquée el Mu’ayyad (1415-1420), la plus tardive des mosquées à portique et l’une des plus remarquables du Caire.  Dîner et nuit à l’hôtel.

 Jour 4 : Le Caire – Louxor

Transfert à l’aéroport et envol pour Louxor. Déjeuner. Découverte de l’un des plus vastes complexes cultuels que n’ait jamais construit une civilisation : le temple de Karnak. Le complexe de Karnak comprend trois ensembles en l’honneur de la triade thébaine (Amon, Mout et Montou) : l’enceinte principale dédiée à Amon et dominée par le grand temple du dieu ; l’enceinte vouée à Mout, l’épouse d’Amon ; et celle consacrée à Montou, le dieu à tête de faucon. En soirée, visite nocturne du temple de Louxor. Situé en plein centre-ville, il dresse encore son pylône, son obélisque et ses colonnes vers le ciel. Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Louxor

La journée sera consacrée à la visite de la nécropole thébaine. La partie occidentale désertique de Thèbes, traditionnellement destinée aux nécropoles, se caractérise par la présence de reliefs rocheux aux pentes raides qui s’étendent le long de terres cultivées. Au nord, sur les flancs rocheux, les princes thébains firent creuser leurs tombes signalées par de larges façades et de vastes portiques. Visite de la vallée des Rois puis des tombes des Nobles. Ces modestes structures montrent un visage plus humain de l’Egypte ancienne. Arrêt aux colosses de Memnon, uniques vestiges du temple funéraire d’Aménophis III. Déjeuner. Visite du temple d’Hatchepsout, sans doute le plus grand et le plus célèbre de la nécropole thébaine. Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 6 : Louxor – Esna – El Hegz

Départ pour Esna, port d’attache de votre Dahabieh. Embarquement et déjeuner à bord. Après-midi de navigation. Fleuve nourricier du pays, le Nil a longtemps gardé son origine mystérieuse. Plusieurs expéditions historiques, dont l’une sous Néron, ont visé à le remonter sans jamais atteindre sa source. Toutes échouèrent dans le sud du Soudan et ce jusqu’à la seconde moitié du XIXe lorsque les Britanniques sont arrivés au niveau de Khartoum au Soudan. C’est là que le Nil Blanc et le Nil bleu se rejoignent pour former le Nil. Escale en fin d’après-midi à El Hegz, petite île sur le fleuve. Dîner et nuit à bord.

Jour 7 : El Hegz – El Kab – Edfou – Fawaza

Après une heure de navigation, arrivée à El Kab. Visite de la nécropole d’El Kab qui abrite plusieurs tombes du Nouvel Empire creusées à flanc de colline. On pourra notamment voir la tombe de Pahéry, tuteur des deux frères aînés de la reine Hatchepsout, qui présente un cycle complet de scènes de la vie agricole peintes. Le site compte également un temple ptolémaïque rupestre, un petit temple de la XVIIIe dynastie ainsi que l’enceinte de l’ancienne ville et les vestiges du temple de Nekhbet, sanctuaire le plus sacré de la Haute-Egypte. Retour à bord et reprise de la navigation. Déjeuner à bord. Visite du temple d’Edfou consacré à Horus, le dieu Faucon. Reprise de la navigation et escale de nuit sur l’île de Fawaza. Dîner et nuit à bord.

Jour 8 : Fawaza – Ramadi – Gebel el Silsileh

Matinée de navigation et arrêt à Ramadi pour une promenade autour des marais et cultures du Nil. Retour à bord pour le déjeuner puis navigation jusqu’aux anciennes carrières de grès de Gebel el Silsileh d’où furent extraites les pierres qui servirent à la construction de nombreux temples de la vallée du Nil depuis le Nouvel Empire jusqu’à la période romaine. Après une très courte navigation escale sur les rives du Nil pour une marche (2h environ) jusqu’à Farès, dans les palmeraies, et découverte des vergers du Nil. Navigation jusqu’au lieu d’escale pour la nuit, un peu au nord de Kom Ombo. Dîner et nuit.

Jour 9 : Kom Ombo – Daraw – Harbyab 

Tôt le matin, navigation jusqu’à Kom Ombo. La ville de Kom Ombo fut mentionnée dans les textes égyptiens dès le Moyen Empire. Le temple, dédié à une double triade dont faisaient notamment partie Sobek (le dieu crocodile) et Hathor, d’une part, et Horus d’autre part, fut construit sous plusieurs époques. Ce temple double est unique en Egypte. Retour à bord pour le déjeuner et navigation jusqu’au village de Daraw connu pour son marché populaire où se mêlent couleurs et parfums venus d’Orient et d’Afrique. Navigation en fin d’après-midi jusqu’à Harbyab. Dîner et nuit à bord.

Jour 10 : Harbyab – Assouan

Matinée de navigation pour rejoindre la ville d’Assouan, frontière méridionale de l’Egypte. Déjeuner à bord. Visite du temple de Philae. Situé sur une île, il fut comme celui d’Abou Simbel, déplacé afin d’être préservé de la montée des eaux. L’île d’Isis était une véritable cité religieuse : autour du temple de la déesse s’élevaient d’autres édifices secondaires tels que kiosques, nilomètre, temples et logis des prêtres. Parmi ces édifices annexes, le kiosque de Trajan est devenir l’un des symboles de l’île. Retour à bord après la visite. Dîner et nuit à bord.

Jour 11 : Assouan – Abou Simbel

Débarquement le matin de votre Dahabiyeh et route pour Abou Simbel pour rejoindre votre prochaine embarcation, le Mövenpick Prince Abbas qui vous ramènera à Assouan en navigant sur le lac Nasser. Matinée de route. Déjeuner au restaurant. Dans l’après-midi, visite des temples d’Abou Simbel, l’une des plus célèbres images de l’Egypte ancienne. Installation à l’hôtel. Dîner et nuit. En soirée, son & lumière.

Jour 12 : Abou Simbel – Assouan

Départ le matin pour Assouan par la route. Déjeuner au restaurant. Visite du musée de la Nubie. Il présente une collection d’objets qui raconte l’histoire du développement de cette partie de la vallée du Nil depuis la préhistoire jusqu’à la construction du barrage. Promenade en felouque. Installation à l’hôtel, dîner et nuit.

Jour 13 : Assouan – Le Caire

Trois temples de l’Egypte ancienne ont trouvé refuge sur une petite île située juste en amont du haut barrage après leur démontage et leur transfert depuis leurs sites originels. Visite de deux d’entre eux : le temple de Kalabcha et celui de Beit el Wali. En aval de la première cataracte, le Nil enlace un chapelet d’îles dont fait partie Éléphantine, ainsi nommée pour son commerce de l’ivoire. Dans le parc archéologique de l’île, plus de quarante siècles d’histoire se sont superposés. Visite entre autres du temple de Khnoum, le dieu potier, divinité principale à Éléphantine. Déjeuner au cours des visites. Transfert à l’aéroport et envol pour Le Caire. Dîner dans un hôtel proche puis retour à l’aéroport. Envol pour la France.

Jour 14: France

Retour en France.

 

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : Passeport valide 6 mois après la date de retour et visa (obtenu par nos soins) pour les personnes de nationalité française.

Climat : Au mois de novembre, les températures en Égypte sont comprises entre 25 et 30°. Les pluies sont assez rares.

Décalage horaire : il y a 1h de décalage horaire entre la France et l’Égypte. Lorsqu’il est 12h en France, il est 13h en Egypte.

Santé : vaccins universels à jour. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet de l’Institut Pasteur.

Electricité : le courant en Égypte est 110/120 V avec des prises conformes aux normes françaises. Il n’est pas nécessaire de prévoir un adaptateur. Pensez aussi à une lampe électrique, car les coupures d’électricité sont devenues quasi-quotidiennes dans certains quartiers.

Monnaie et carte bancaire : Les billets doivent être impeccables, si quelques billets sont déchirés il est possible que vous ne puissiez les utiliser. Il est donc préférable de changer de l’argent dans les banques ; l’Euro est accepté dans toutes les banques. Les distributeurs d’argent liquide sont nombreux et acceptent les cartes de paiement Visa ou Mastercard pour des retraits en livres égyptiennes. Le montant des achats payés par carte bancaire sera débité au cours officiel de la livre égyptienne. Certains hôtels et magasins majorent le montant des achats de 3 à 5 % pour tout paiement par carte American Express en raison de la commission facturée par cette compagnie auprès de ces établissements.

La monnaie en Égypte est la livre égyptienne, 1€ = 20 EGP et 100 EGP = 5 €.

Téléphone : Pour téléphoner de France vers l’Égypte vous devez composer le 00 20 (ou + 20) et le numéro de votre correspondant. Pour téléphoner de l’Égypte vers la France, il faut faire 00 33 (ou + 33) et le numéro de votre correspondant sans le 0.

Vous aimerez aussi …