L’ouest américain

L’ouest américain reste une terre d’aventure : si San Francisco ou Los Angeles évoquent l’Histoire et l’art contemporain dans la réussite du Nouveau Monde, les parcs nationaux offrent de multiples contrastes naturels entre déserts sauvages et parcs nationaux où la verdure se mêle aux chutes d’eau impressionnantes. 

DEMANDEZ VOTRE DEVIS
L’ouest américain

Jour 1 : Paris – Los Angeles.

Paris : accueil à l’aéroport et envol pour Los Angeles. Transfert à l’hôtel et installation. Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Los Angeles.

Découverte de Los Angeles par un tour panoramique. En parcourant la ville par la route se mêlent les freeways, entrelacs d’autoroutes tissant une véritable toile d’araignée autour de Los Angeles. Traversée des grands boulevards : Hollywood et Sunset boulevards. Poursuite vers les quartiers de Beverly Hills, aux maisons huppées rappelant certaines séries américaines, et Nostra Señora la Reyna, le « centre-ville ». Continuation par la visite des studios Paramount créés en 1926. On y voit quelques constructions phares comme le Blue Sky Tank. Lors de la visite, explications sur la production des films Paramount. Ensuite, visite du Getty Center, complexe culturel réalisé par Richard Meier. Chaque pavillon est consacré à une période de l’histoire de l’art. Autour, se trouvent des constructions annexes abritant un centre d’étude d’histoire de l’art, une bibliothèque riche de 80 000 volumes ainsi que les différentes activités du Getty Trust consacré à la recherche, à l’enseignement, à la conservation, à la documentation etc. Déjeuner au cours des visites. En fin de journée, retour à l’hôtel Four Points.  Dîner et nuit à Los Angeles.

Jour 3 : Los Angeles – Las Vegas via le désert de Mojave.

Après le petit-déjeuner, route pour Las Vegas en traversant le désert de Mojave appelé également le Haut Désert en raison de son altitude qui peut dépasser 1 800 mètres. Le désert est parsemé de lacs salés quelquefois asséchés et d’une végétation rare (yuccas, cactus ou encore arbres de Josué). À l’arrivée à Las Vegas, transfert à l’hôtel-casino et découverte du Strip, célèbre avenues bordée d’hôtels casinos à l’architecture délirante et impressionnante. Temps libre. Déjeuner en cours de route. Dîner et nuit à Las Vegas.

Jour 4 : Las Vegas – Grand Canyon via Kingman & Williams.

Départ le matin pour le Grand Canyon via les villes de Kingman & Williams. À l’arrivée, déjeuner. Situé au nord de l’Arizona, le parc national du Grand Canyon a été créé en 1908, c’est l’un des plus anciens parcs des États-Unis. Il est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1979. La roche y a été creusée par le fleuve du Colorado il y a environ 1,7 milliards d’années. Ce phénomène géologique a créé un paysage unique. Transfert à l’hôtel. En fin de journée, transfert et installation à l’hôtel. Dîner et nuit dans le parc national.

Jour 5 : Grand Canyon – Bryce Canyon via le lac Powell.

Le matin, départ vers Bryce Canyon via le lac Powell, un des plus spectaculaires paysages de la côte ouest américaine. Les falaises de grès rouge et gris, parmi les arches orange et les pitons roses, laissent découvrir les eaux turquoise du lac artificiel baignant dans des sables ocre et blancs. Découverte et explications sur la construction du barrage sur la ville de Page qui suscita de nombreuses polémiques. Déjeuner. Continuation vers Bryce Canyon. Transfert et installation à l’hôtel. Dîner et nuit à Bryce Canyon.

Jour 6 : Bryce Canyon

Tôt le matin, découverte du parc national de Bryce Canyon : Bryce Point, Sunrise & Sunset point, Queen’s garden et le Navajo trail. Ce parc américain surprend et compte parmi les paysages les plus emblématiques des États-Unis. Situé en plein cœur de la Dixie Forest où se cachent chiens de prairies, marmottes, cerfs ou encore ours et pumas, ses paysages en « cheminées de fées » se dressent tel un amphithéâtre où des centaines de pitons rocheux s’élèvent vers le ciel. Les roches aux formes particulières sont dues à l’érosion créant, dans des combes en arc de cercle, des paysages féeriques de roches brillantes, en colonnes, en tours et en gradins au rouge profond jusqu’au bleu et même en violet. Transfert à l’hôtel. Déjeuner au cours des visites.  Dîner et nuit à Bryce Canyon.

Jour 7 : Bryce Canyon – Zion Park

Tôt le matin, départ vers Zion Park situé le long de la Virgin River. Les falaises à la roche rougeoyante sont ponctuées de pins, de peupliers s’épanouissant le long de la rivière. Zion park fut habité par les indiens Anasazis qui y chassèrent et cultivèrent des champs de maïs et de riz. En 1858, un mormon s’aventura dans le parc pour y installer les premières communautés agricoles. Découverte du parc et de ses principaux attraits notamment des piscines naturelles mais aussi par les chemins longeant la rivière entre les falaises. Montée (à pied) au Canyon Overlook pour admirer la vue sur le Pine Creek Canyon et les Towers of the Virgin. Déjeuner au cours des visites.  Continuation vers Las Vegas. Transfert à l’hôtel-casino. Dîner et nuit à Las Vegas.

Jour 8 : Las Vegas – Vallée de la mort – Mammoth lakes

Après le petit-déjeuner, départ vers Mammoth lakes en passant par la célèbre Vallée de la mort. À l’origine, cette vallée aux températures extravagantes était occupée par un immense lac encadré de montagnes. Au fil des années, l’eau s’évapora. Une épaisse couche de boue mêlée à la saumure et au borax, appelé le Salt Pan, se déposa. Lors du passage à travers le plus grand parc national des États-Unis (hors Alaska), arrêt pour sentir l’atmosphère de l’une des régions les plus chaudes du globe et le point le plus bas du continent puisque l’on se situe à 86 mètres au-dessous du niveau de la mer. Déjeuner en cours de route. Continuation vers Mammoth lake, l’une des plus célèbres stations de ski de Californie entourée de montagnes et de verdure. Transfert à l’hôtel à Mammoth Lakes et installation. Dîner et nuit à Mammoth lakes.   

Jour 9 : Mammoth lakes – Yosemite – Fresno

Après le petit-déjeuner, départ vers Yosemite national Park réputé pour sa nature sauvage et généreuse entre les parois abruptes de la Sierra Nevada. Parc aux paysages alpins où abondent torrents et chutes d’eau, forêts de pins et séquoias géants, il est dominé par la silhouette altière de grands monolithes de granit gris. Yosemite fut le premier parc national grâce à Abraham Lincoln qui signa le décret Yosemite Grant le 30 juin 1864. Découverte du Mariposa Grove of Giant Sequoias, forêt de séquoias géants. En empruntant un sentier en pente douce, découverte du Grizzly Giant, le plus âgé des séquoias de Mariposa Grove : ses branches sont aussi grosses que des troncs d’arbre. Puis, visite du Pioneer Yosemite History Center, musée  en plein air où se trouvent des maisons en rondin, une prison, des véhicules ainsi qu’un pont couvert datant de l’époque de la création du parc. Continuation vers le Glacier Point, promontoire rocheux qui offre un point de vue sur la région et non loin de là, El Capitan considéré comme le plus grand monolithe de granit du monde. Le parc national est aussi réputé pour ses cascades et chutes d’eau, on en découvrira quelques-unes dont la Bridalveil Fall, l’incontournable « voile de la mariée », cascade se jetant à la verticale sur 190 mètres. Déjeuner pique-nique au cœur du parc national de Yosemite. Après avoir découvert ce parc enchanteur, poursuite vers Fresno pour y passer la nuit. Transfert à l’hôtel et installation. Dîner et nuit à Fresno.

Jour 10 : Fresno – Monterey – Carmel – San Francisco

Tôt le matin, départ vers San Francisco avec arrêts à Monterey et à CarmelMonterey est un ancien port de pêche à la sardine qui bâtit sa réputation dans les écrits de Steinbeck, célèbre auteur américain. La baie de Monterey fut officiellement reconnue en 1602 par l’espagnol Sebastiano Vizcaino qui lui donna le nom du comte de Monte Rey, vice-roi du Mexique. À l’arrivée à Monterey, visite du Monterey Bay Aquarium qui regroupe plus de six cent espèces caractéristiques de la faune et la flore sous-marines locales présentées dans vingt-trois aquariums géants. Poursuite de la route vers Carmel et visite de la mission San Carlos Borromeo del Rio Carmelo. Fondée en 1770 par Serra à Monterey, elle fut déplacée à Carmel et servit de quartier général aux missionnaires jusqu’à la mort de Serra en 1784. La première église était en bois, entourée de palissades elle ne prit son aspect actuel qu’en 1797. Les pères Serra, Crespi et Lopez sont enterrés dans la chapelle. Visite des cellules, des ateliers, du cloître et du cimetière. Déjeuner au cours des visites. En fin d’après-midi, route vers San Francisco. Transfert à l’hôtel et installation. Dîner et nuit à San Francisco.

Jours 11 : San Francisco

Après le petit-déjeuner, départ pour une journée de visites à San Francisco. Miracle de douceur dans le gigantisme américain, San Francisco associe maisons en bois peint et gratte-ciel audacieux au cœur de l’écrin verdoyant de ses collines. Au pied de ses quarante promontoires s’étend une baie semée d’îles et bordée de plages et de pins. La richesse de San Francisco réside également dans sa diversité ethnique où se côtoient asiatiques, hispaniques, italiens ou encore japonais. Tour de ville panoramique de la ville dont les rues sont bordées de maisons victoriennes. Puis, promenade sur le pier 39 ou Fisherman’s Wharf avec vue sur la prison d’Alcatraz et le Golden Bridge. Départ en bateau sur Alcatraz island dominée par un phare de soixante-cinq mètres de haut et fortifiée depuis 1885. Alcatraz servit de prison militaire puis devint un pénitencier où l’on enferma à partir de 1934 de « grands criminels » : Al Capone fut l’un des pensionnaires les plus célèbres. Visite de la prison : Découverte des petites expositions qui renseignent sur le système pénitentiaire des États-Unis, sur les Indiens qui revendiquèrent l’île de 1969 à 1971, sur la fermeture de la prison etc. Déjeuner au cours des visites.  Retour à l’hôtel.  Dîner et nuit à San Francisco.

Jour 12 : San Francisco – Sonoma Valley – aéroport de San Francisco.

Après le petit-déjeuner, temps libre à San Francisco. En fin de matinée, départ vers la vallée de Sonoma. Cette région viticole rassemble, avec la Napa Valley, de nombreux vignobles qui ont rendu célèbres le chardonnay et le cabernet sauvignon californien. Les premiers ceps de vignes ont été introduits au XIXe siècle et se répandent aujourd’hui sur 130 000 hectares. Visite d’un vignoble et dégustation de vins et fromages. Transfert à l’aéroport. Déjeuner au cours des visites.  Dîner libre à l’aéroport puis envol pour Paris pour une arrivée le lendemain.

Jour 13 : Paris.

Arrivée dans l’après-midi à Paris.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : pour les ressortissants français, belges ou suisse, passeport valable six mois après la date du retour et le formulaire ESTA, disponible en ligne (https://esta.cbp.dhs.gov/) à demander au plus tard 72 heures avant le départ. Ce formulaire est valable deux ans pour un séjour touristique. À noter, pour les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran, Irak, Syrie et Soudan depuis le 1er mars 2011, une demande de Visa auprès du consulat américain est obligatoire.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : la monnaie aux États-Unis est le dollar. Toutes les cartes de crédits sont acceptées aux États-Unis et il est très facile de retirer de l’argent sur tout le territoire américain. Les banques sont ouvertes en général du lundi au jeudi de 9h00 à 16h00 (voire 17h00) et le vendredi de 9h00 à 17h00 (voire 18h00).

Décalage horaire : les États-Unis s’étendent sur quatre fuseaux horaires. En partant de l’est vers l’ouest il existe “l’eastern standard time” lorsqu’il est 15h00 en France, il est 9h00 du matin à New York, puis le “central standard time” lorsqu’il est 15h00 en France, il est 8h00 du matin à Chicago, le “mountain standard time” lorsqu’il est 15h00 en France, il est 7h00 du matin à Denver et le “pacific standard time” lorsqu’il est 15h00 en France il est 6h00 du matin à San Francisco.

Santé : vaccins universels à jour.

Électricité : le courant électrique est de 110-115 volts. Prises à deux fiches plates. Un adaptateur est donc obligatoire.

Téléphone :  pour téléphoner des États-Unis vers la France vous devrez ajouter 011 puis 00 33 (ou + 33) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0 du début, de France vers les États-Unis 00 + 1 + l’indicatif de la ville en supprimant le 0.

Bibliographie

BERNARD Vincent, Histoire des États-Unis, ed. poche-Flammarion, 2016

CHABRES Marie-Sophie, NADDEO Jean-Paul, Éternelle route 66, ed. Grund, 2016

COATES Ta-Nehisi, Une colère noire, ed. j’ai lu, 2017

KEROUAC Jack, Sur la route, ed. Gallimard, 1957

MONTAGU Jean-Yves, THOMAS Alain, l’Ouest américain, ed. Chene, 2014

Géopolitique

ANDORRA Alexandre, SNEGAROFF Thomas, la Géopolitique des États-Unis, ed. Puf, 2016

ANDORRA Alexandre, Géopolitique des États-Unis : vers la fin du siècle américain ? (vidéo) – http://www.iris-france.org/78671-geopolitique-des-etats-unis-vers-la-fin-du-siecle-americain/

FLICHY de La NEUVILLE Thomas, prospective géopolitique : les États-Unis sur le chemin de la conversion au réalisme, 2017, revue Conflits – https://www.revueconflits.com/prospective-geopolitique-les-etats-unis-sur-le-chemin-de-la-conversion-au-realisme/

Reportages/ Filmographie

Échappées Belles, l’Ouest américain à la poursuite de mes rêves avec Sophie Jollivard, France 5, 2016 – https://www.youtube.com/watch?v=BMdjWWDprkM 

BELLUAUD Jacques, L’Ouest américain et 21 parcs nationaux, France 5, 2017 – https://www.youtube.com/watch?v=tbff8mgM79k

Vous aimerez aussi …