Cultures cubaines

Insaisissable, l’île de Cuba surprend par sa richesse culturelle, entre colonialisme et savoir-faire typiquement cubains. Derrière les façades colorées se cachent souvent de vrais trésors architecturaux et picturaux ; un patrimoine contrasté qui charme le visiteur déambulant au travers des rues. Cocktail de cultures, Cuba est d’une beauté métisse et pleine de nuances dont l’éclectisme transparaît dans l’architecture, la langue et les spiritualités cubaines.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS

Jour 1 : France – La Havane

Accueil à l’aéroport et envol pour La Havane. Accueil par votre guide et transfert en centre-ville. Installation à l’hôtel, dîner et nuit à La Havane.

Jour 2 : La Havane – Santiago de Cuba

Tour panoramique de la ville pour un premier aperçu de La Havane. Déjeuner puis transfert à l’aéroport et envol pour Santiago de Cuba. Installation à l’hôtel, dîner et nuit à Santiago de Cuba.

Jour 3 : Santiago de Cuba

Deuxième ville du pays, Santiago de Cuba s’est forgée une identité qui lui est propre. Début des visites dans le centro historico au charme incontesté. Visite de la Casa de Diego Velazquez. Plus ancienne maison de Cuba, elle fut la résidence du premier gouverneur de l’île. Poursuite par la découverte del parque Céspedes, archétypique du romantisme de la vie cubaine et dont le nom rend hommage à Carlos Manuel de Céspedes qui fut, en 1868, l’initiateur du processus d’Indépendance de Cuba. Poursuite en prenant la calle Heredia, l’une des rues les plus animées de la ville et la plus ancienne. Puis, visite du Museo Arquidiocesano adjacent à la Cathédral de Nuestra señora de la Asunción. Continuation vers le Museo Municipal Emilio Bacardí Moreau. Sa façade néoclassique en fait l’un des monuments les plus imposants de Santiago. Déjeuner au cours des visites. Retour à l’hôtel. Dîner et nuit à Santiago.

Jour 4 : Santiago de Cuba

Après le petit-déjeuner, visite du Castillo San Pedro de la Roca del Morro. Situé à 10 km de la ville, le Castillo San Pedro est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1997 et offre une vue imprenable sur le littoral sauvage à l’ouest avec, en arrière-plan la Sierra Maestra. El Morro fut, quant à lui, achevé au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, la forteresse abrite le Musée de la piraterie ainsi qu’une salle retraçant la bataille navale hispano-américaine de 1898. Retour au centre-ville de Santiago et fin des visites. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Santiago de Cuba.

Jour 5 : Santiago de Cuba – Camagüey

Route pour Camagüey et arrivée en début d’après-midi. Le centre historique de la ville figure sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2008. Camagüey fait partie des sept villes coloniales établies par les conquistadors. Début des visites par la plaza San Juan de Dios, la seule place à avoir conservé son plan et ses bâtiments d’origine aux façades bleues, jaunes et roses. Visite del Museo de San Juan de Dios  qui se situe dans l’ancien hôpital administré par le frère José Olallo. On découvre ensuite le Parque Ignacio Agramonte où est présentée une statue équestre du héros de la guerre d’Indépendance originaire de Camagüey. Installation à l’hôtel. Déjeuner à l’arrivée à Camagüey. Dîner et nuit à Camagüey.

Jour 6 : Camagüey – Sancti Spíritus – Trinidad

La découverte de Camagüey s’achève par la visite de la Iglesia de Nuestra Señora de la Merced, église coloniale la plus impressionnante de la ville, et celle de son couvent. Route vers Trinidad et arrêt à Sancti Spíritus fondée sur les rives du Río Tuinicú et plus ancienne cité du centre du pays. Découverte del Puente Yayabo, ouvrage emblématique de la ville et monument national. Pont en brique à quatre arches d’aspect médiéval, il fut construit par les Espagnols en 1815 sur le Río Yayabo. Promenade dans la ville pour y découvrir le Teatro Principal et les rues emblématiques comme la Calle Llano, la plus étroite et la plus sinueuse, la Calle Guairo et la Calle San MiguelDéjeuner au cours des visites. Continuation de la route vers Trinidad et arrivée en fin d’après-midi. Installation à l’hébergement, dîner et nuit chez l’habitant à Trinidad.

Jour 7 : Trinidad

Trinidad a su garder son charme colonial par ses maisons aux persiennes en bois. La ville et la Valle de los Ingenios furent inscrites au Patrimoine Mondial en 1988. Début des visites par la Plaza Mayor, place entourée de quatre édifices imposants. Visite du Museo Historico Municipal aménagé dans une demeure appartenant à la famille Borrell de 1827 à 1830 qui devint plus tard, la propriété d’un planteur allemand autrement appelé Cantero. Continuation vers le Palacio Bunet racheté en 1807 par José Mariano Borrell. Le Palacio abrite aujourd’hui le museo Romántico qui présente une collection de porcelaines et d’objets anciens ainsi que du mobilier datant du XIXe siècle. Puis, visite de la Casa de los Sánchez Iznaga connue aussi sous le nom de la casa azul. Aujourd’hui cette demeure coloniale loge le Museo de Arquitectura Trinitaria – musée d’architecture typique – où sont exposés des éléments de décoration de riches intérieurs des XVIIIe et XIXe siècles. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit chez l’habitant à Trinidad.

Jour 8 : Trinidad – excursion vers la Valle de los Ingenios

A 8 km à l’est de la ville, la Valle de los Ingenios conserve les vestiges de dizaine de sucreries du XIXe siècle. Des champs de cannes à sucre sont encore visibles mais la production s’est déplacée vers l’est. Montée jusqu’au Mirador de la Loma del Puerto offrant un panorama de la vallée. À noter qu’un train à vapeur parcourt la vallée et fonctionne encore aujourd’hui. Retour à Trinidad dans l’après-midi. Temps libre. Déjeuner dans la vallée. Dîner et nuit chez l’habitant, à Trinidad.

Jour 9 : Trinidad – Cienfuegos – La Havane

Tôt le matin, départ vers Cienfuegos autrement appelée la « perle du sud ». Découverte de Cienfuegos en débutant par le Parque José Martí et visites du Teatro Tomás Terry construit au XIXe siècle en hommage à un industriel vénézuélien Tomás Terry. Visite du Palacio Ferrer ou casa de la cultura Benjamin Duarte à l’ouest du parc. Remarquable édifice néoclassique, il est doté de sols en marbre italien et d’un mirador dont sa coupole permet d’accéder à un escalier en fer forgé (il n’est pas possible de l’emprunter). Puis, visite du Museo Provincial, au sud du Parc José Martí consacré à l’histoire de Cienfuegos. Continuation par la route pour atteindre La Havane. Arrivée en fin d’après-midi. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à La Havane.

Jour 10 : La Havane

Après le petit-déjeuner, visite de la ville de La Havane fondée en 1514 par San Cristobal de La Habana. Promenade dans la Habana vieja. Promenade afin de découvrir les lieux principaux du quartier : la Plaza de Armas, le Palacio de los Capitanes Generales qui abrite abrite le Museo de la ciudad – musée de la ville – dont les salles s’enfilent autour d’une cour centrale où trône une statue de marbre blanc de Christophe Colomb. Puis, visite du Castillo de la Real Fuerza. Dans l’après-midi, direction la Plaza de la Catédral où trône la Catédral de San Cristóbal de la Habana datant du XVIIIe siècle. Puis, visite du Palacio de los Condes de Casa Bayona qui abrite le Museo de Arte Colonial. En fin de journée promenade pour s’imprégner des autres sites de la ville notamment l’église et le couvent San Francisco Asís, la Plaza Vieja, le couvent Santa Clara et la maison natale de José Martí, initiateur de la révolution cubaine. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à La Havane.

Jour 11 : La Havane – excursion dans la vallée de Viñales

Cette vallée, non loin de La Havane, est réputée pour ses champs de tabac à perte de vue et est parsemée d’emblématiques pains de sucre, les mogotes. La Vallée de Viñales a été reconnue Monument national en 1979 puis inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1999 tant pour ses mogotes que pour ses fermes et villages traditionnels. Visite d’une plantation de tabac et promenade dans les champs de tabac. Retour à La Havane. Déjeuner au cours des visites, au cœur de la Vallée. Dîner et nuit à La Havane.

Jour 12 : La Havane – Paris

Le matin, fin de la découverte de La Havane avec la visite du Castillo de los Tres Reyes del Morro et de la Fortaleza de San Carlos de la Cabaña. El Castillo de los Tres Reyes est un imposant fort construit entre 1589 et 1630 sur un promontoire calcaire afin de protéger la ville des pirates. El Morro abrite le musée maritime retraçant le siège du fort jusqu’à la reddition devant les britanniques jusqu’en 1762. Puis, visite de la Fortaleza de San Carlos de la Cabaña édifiée entre 1763 et 1774 sur ordre de Charles III, roi d’Espagne. Longue de 700 mètres sur une superficie de dix hectares, elle est la plus imposante d’Amérique, sans que personne n’osa s’y attaquer. Déjeuner au cours des visites. Transfert à l’aéroport et envol pour la France. Dîner et nuit à bord.

Jour 13 : France

Arrivée en France en fin de matinée.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : passeport valable six mois après la date du retour et la carte de tourisme délivrée sur place.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : le peso colombien CUC. Il n’existe quasiment pas de distributeurs de billets hormis dans les grandes villes comme La Havane et Santiago. Les cartes Visa sont acceptées, American Express et Mastercards interdites.

Décalage horaire : lorsqu’il est 12h00 à Paris, il est 6h00 du matin à Cuba.

Santé : pas de vaccin(s) obligatoire(s). Pour plus d’information, consultez le site Internet de l’Institut Pasteur.

Téléphone : pour téléphoner de Cuba vers la France vous devrez ajouter + 33 (ou 0033) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0 du début ; pour téléphoner de France vers Cuba vous devez ajouter +53 (0053) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0.

Électricité : prévoir un adaptateur et un transformateur (le courant est plus bas qu’en France). Prises à deux ou trois branches.

Climat : le temps est agréable toute l’année même si les périodes de mai à décembre sont plus propices au tourisme.

Bibliographie :

RICHARD-HERNANDEZ Marie-Thérèse, l’Art cubain de la période castriste, ed. atlantica, 2009

VALDÉS Zoé, La Havane mon amour, ed. Arthaud, 2016

Géopolitique :

CASTRO Fidel, CHE GUEVARA Ernesto, le Socialisme et l’Homme à Cuba, ed. Pathfinder, 2009

HERBERT Marie, Cuba la révolution transgressée, ed. Nevicata, 2015

RAFFY Serge, Castro – nouvelle édition augmentée, ed. Fayard, 2016

Reportages/Filmographie :

Échappées Belles, Cuba avec Sophie Jollivard, France 5, 2015 – https://www.youtube.com/watch?v=NDu7-ja_crw

Cuba l’Histoire secrète, LCP-Public Sénat, 2016 – https://www.youtube.com/watch?v=G0knOsFI4PI 

SODERBERGH Steven, Che – 1ère partie l’Argentin, 2008

 

Vous aimerez aussi …