Les trésors de Chypre

Île antique qui d’après la légende aurait vu Aphrodite surgir des flots, Chypre offre à la fois richesses culturelles et naturelles mais aussi gastronomiques. Malgré une situation politique difficile, l’île d’Aphrodite dévoile encore son attractivité mêlant diversité des cultures au patrimoine antique. La séduction de “l’île d’Aphrodite” s’opère également par toutes les saveurs gastronomiques des mezze aux desserts en passant par des mets délicats créateurs de saveurs inédites.

DEMANDEZ VOTRE DEVIS
Les trésors de Chypre

Jour 1 : France – Larnaca

Accueil à l’aéroport et envol pour Larnaca. À l’arrivée, accueil par votre guide et transfert à l’hôtel et installationLarnaca, ville qui vit de la mer. Promenade sur le front de mer également appelé Promenade des Palmiers, en référence aux arbres qui le bordent. Installation à l’hôtel à Larnaca, dîner et nuit.

Jour 2 : Larnaca – Limassol – Kolossi – Kourion – Sanctuaire d’Apollon – Paphos

Départ le matin pour Limassol. Visite de la ville de son château médiéval qui abrite les superbes collections du musée médiéval. Continuation pour Kolossi et sa tour fortifiée. On y découvre plusieurs vastes pièces dépouillées : la cuisine avec une vaste cheminée et les appartements du maître. Découverte du site de Kourion avec son spectaculaire théâtre romain, sa gigantesque Maison d’Eustolios, autrefois palais privé du Ve siècle et ses établissements de bains. Visite du temple d’Apollon Ylatis. On peut encore distinguer les principales zones du sanctuaire : l’entrée monumentale, la cour à péristyle où l’on trouvait un dortoir pour les pèlerins et une zone d’offrande, et un peu plus loin, le temple séparé du reste du site par une allée pavée bordée de bâtiments réservés au grand prêtre et au trésor du temple. En fin d’après-midi, arrêt à « Petra tou Romiou » (le Rocher du grec),  lieu de naissance légendaire d’Aphrodite, la déesse de l’amour et de la beauté. Déjeuner en cours de visites. Installation à l’hôtel à Paphos, dîner et nuit.

Jour 3 : Paphos

Située sur un magnifique littoral, Paphos combine petites plages de sable et trésors historiques. Promenade au cœur du parc archéologique avec pour toile de fond bleu de la mer et mosaïques romaines. On y admirera les célèbres mosaïques des Maisons d’Aion, de Thésée et de Dionysos, seconde plus vaste demeure découverte sur l’île. Visite également des tombeaux des Rois, vaste nécropole creusée à l’époque ptolémaïque (IVe – IIIe siècle avant J.-C.). Enfin, visite du monastère Ayios Néophytos situé à une dizaine de kilomètres au nord de la ville. Il comprend l’ermitage de Néophyte, une basilique du XVIe siècle ainsi qu’un musée abrité dans un monastère plus récent. L’église, juste à côté, abrite des fresques du début du XVIe siècle influencées par les artistes de Mistra en Grèce. Le musée du monastère renferme quelques objets liturgiques anciens et précieux. Retour à Paphos après la visite. Déjeuner au cours des visites, dîner et nuit à l’hôtel à Paphos.

Jour 4 : Le massif du Throodos

Route pour le massif du Throodos. Cette chaîne montagneuse et boisée qui culmine à 1952 mètres au mont Olympe, abrite l’une des plus fortes concentrations d’églises et de monastères de tout l’ancien Empire byzantin. Plusieurs d’entre elles ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour leurs admirables cycles de fresques. Continuation du voyage à travers les montagnes et visite d’Omodos, l’un des plus anciens villages viticoles sur le versant sud des montagnes de Troodos. Visite du village, aux rues étroites et pavées, débouchant sur une belle place entourée par les « kafeneia » (petits Magasins de café). Temps libre pour une promenade dans le village puis visite du célèbre monastère de la Sainte Croix. Il présente la particularité d’être situé au cœur du village, situation peu fréquente dans le monde grec. Nous profiterons également de la vue spectaculaire sur la campagne et les forêts de pins en nous rendant au célèbre monastère de Kykkos construit en 1092 et dédié à la Vierge Marie. Enfin, marche jusqu’au monastère Saint-Jean-Lampadistis (1 km aller/retour). Déjeuner au cours des visites. Installation à l’hôtel dans la région du Throodos, dîner et nuit.

Jour 5 : le massif du Throodos – Nicosie

Découverte de l’église de Panayia Podithou appartenant au sanctuaire de Galata. Réalisées au XVIe siècle elles associent la tradition byzantine aux apports de la Renaissance. Isolée sur une butte au fond d’un vallon solitaire, l’église d’Asinou date du début du XIIe siècle. Inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, elle présente notamment une très belle Dormition de la Vierge, thème cher à l’art byzantin. De construction un peu plus tardive (fin du XIIe siècle), l’église Panayia tou Arakou renferme les fresques les mieux conservées de l’île. Ces dernières, aux couleurs très vives, n’ont jamais été restaurées. Déjeuner au cours des visites. Installation à l’hôtel dans la région de Nicosie, dîner et nuit.

Jour 6 : Nicosie – Saint-Hilarion – Bellapais – Kyrénia – Nicosie

Départ pour Nicosie, capitale de l’île depuis le Xe siècle. Début des visites par le musée archéologique de Chypre. Ses collections, datant de la période néolithique jusqu’à la période byzantine nous donneront une idée de la riche histoire et du patrimoine culturel de l’île. Traversée de la vieille ville et visite de la cathédrale Sainte-Sophie, aujourd’hui nommée « mosquée Selimiye ». Départ pour Saint-Hilarion, forteresse franque d’origine byzantine. Continuation vers l’abbaye de Bellapais. Découverte du cloître du XIVe siècle bordé de cyprès ; on y voit notamment un sarcophage romain. On accède enfin au très beau réfectoire du XIVe siècle dont les ouvertures donnent sur la mer. Avant de rentrer à Nicosie, promenade dans le village de pêcheurs de Kyrénia dominé par son château aux allures vénitiennes. Déjeuner au cours des visites. Retour à l’hôtel dans la région de Nicosie, dîner et nuit.

Jour 7 : Nicosie – Salamine – Famagouste – Larnaca

Départ le matin pour la partie ouest de l’île et le site de Salamine, la plus importante des dix cités-royaumes antiques de Chypre. On y découvre aujourd’hui les vestiges du théâtre romain qui pouvait accueillir quelque 15 000 spectateurs ; le gymnase, l’un des plus impressionnants édifices de ce type dans l’Orient romain, on y voit encore des vestiges de pavement. Au cours de la visite, on pourra également admirer des peintures murales ou des mosaïques. Tout proche, découverte du petit musée archéologique abrité dans le monastère Saint-Barnabé. Continuation vers Famagouste. Promenade dans la ville et découverte de la muraille  dont les hauts remparts sont à certains endroits épais de plus de 15 mètres ; de la cathédrale Saint-Nicolas, vaste vaisseau gothique parmi les plus importantes réalisations franques de Chypre. D’autres vestiges sont disséminés au cœur de la ville. Déjeuner au cours des visites. Installation à l’hôtel à Larnaca, dîner et nuit.

Jour 8 : Larnaca – France

Matinée libre à Larnaca ou visite de l’église Saint-Lazare si les horaires des offices le permettent. L’origine de cette église remonte au IXe siècle, elle fut édifiée à l’emplacement où le tombeau de Lazare fut retrouvé avant que les reliques ne soient transférées à Constantinople. L’église fut restaurée et agrandie à de nombreuses reprises et notamment au XVIIe siècle. Déjeuner. Transfert à l’aéroport de Larnaca et envol pour la France.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

Formalités : carte d’identité ou passeport valable 90 jours à partir de la date d’entrée sur le territoire chypriote. Par conséquent, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Climat : de type méditerranéen. La meilleure période pour visiter le pays est le printemps et l’automne.

Décalage horaire : quand il est 12h en France, il sera 13h à Chypre.

Santé : vaccins universels à jour.

Electricité : 240V. Prises de type britanniques ou prises de type grec selon les régions visitées. Prévoir un adaptateur.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : la monnaie à Chypre est l’euro, côté Grèce et la livre turque en Chypre du nord. Les cartes bancaires (Visa, Mastercard et American Express) sont acceptées de façons courantes dans les magasins et on trouve facilement des distributeurs dans tout le pays.

Téléphone : pour téléphoner de Chypre vers la France vous devrez ajouter 0033 (+33) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0 ; pour téléphoner de la France vers Chypre, vous devrez ajouter 00357 (ou +357) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0.

Tenue vestimentaire : tenue correcte à proximité des lieux de culte. Pantalons et épaules couvertes sont recommandés.

Bibliographie:

BATHENDIER Serge. Chypre, ed. Hachette, 2012.

CHARLES Matthew & QUINTERO Joséphine. Chypre, ed. En voyage, mars 2012.

 

Vous aimerez aussi …