Voyage géopolitique en Tunisie

À bien des égards la Tunisie fait figure d’exemple : pays du déclenchement des « révolutions arabes », elle fut également pendant des années un « modèle de développement économique » aux yeux des institutions internationales (FMI, Banque Mondiale, etc). Pour mieux comprendre la trajectoire de ce pays, des soulèvements populaires à l’effervescence sociale, culturelle et politique qu’ils ont engendrés, il faut plonger dans son histoire et rencontrer ceux qui la font. De Bourguiba à Hannibal, des Romains à l’implantation de l’Islam, nous vous invitons à la découverte de l’histoire longue de la Tunisie, à la rencontre de ses citoyens engagés et à la découverte des sources de son dynamisme et de sa vitalité.

Voyage réalisé en partenariat avec l’Institut de Recherches – l’iReMMO

DEMANDEZ VOTRE DEVIS
Voyage géopolitique en Tunisie

Jour 1 : France – Tunis

Accueil à l’aéroport et envol pour Tunis. À l’arrivée, accueil par votre guide et transfert en centre-ville et visite de la ville nouvelle née à partir de la fin du XIXe siècle sous l’égide du protectorat. C’est dans ce quartier traversé par l’avenue Habib Bourguiba qu’eurent lieu les principales manifestations à Tunis lors du printemps arabe. Témoignage sur la mobilisation du 14 janvier 2011 devant le ministère de l’intérieur qui conduit à la fuite de Ben AliTransfert à l’hôtel. Installation, dîner.  Soirée de présentation du voyage. Nuit à Tunis.

Jour 2 : Tunis

En 1253, Tunis devient la capitale de la dynastie hafside. Aujourd’hui encore, les palais et les mosquées de la médina ou vieille ville, avec leurs dômes immaculés et leurs minarets, témoignent de ce prestigieux passé. Une promenade dans le dédale de ses ruelles permettra d’apprécier l’harmonie des héritages ottoman et hispano-mauresque. C’est autour de la Grande Mosquée ez-Zitouna, l’une des plus anciennes et plus prestigieuses du Maghreb, que se concentrent les activités commerciales et artisanales les plus nobles. Là également que l’on retrouve le pouvoir spirituel et le pouvoir économique. Déjeuner. Après-midi de rencontres avec des acteurs politiques (élus, anciens élus, journalistes et militants). Dîner et nuit à l’hôtel. En soirée, conférence sur les différents sit-in qui ont marqué la transition.

Jour 3: Carthage – Sidi Bou Said

Fondée dès le IXe siècle avant notre ère dans le golfe de Tunis, Carthage établit à partir du VIe siècle un empire commercial s’étendant à une grande partie du monde méditerranéen et fut le siège d’une brillante civilisation. Visite des principaux monuments avec notamment la colline de Byrsa, cœur même de la cité d’où l’on a un panorama sur l’ensemble du site. Dans la ville basse, les thermes d’Antonin comptaient parmi les plus monumentaux de l’Empire. Découverte également du Tophet, sorte d’immense cimetière et plus ancien lieu de culte punique de Carthage. On y verra enfin le musée qui abrite une collection d’objets provenant du site. Déjeuner à Sidi Bou Saïd et promenade dans ce village perché sur une colline. Puis, visite du palais Nejma ez-Zahra, ou palais du baron d’Erlanger, mécène mais aussi musicologue averti. Au cours de la visite, on découvre également la remarquable collection de manuscrits arabes, quelques tableaux orientalistes ainsi que des instruments de musique tunisiens. Dîner et nuit à l’hôtel. En soirée, conférence : Le rapport à l’Histoire et au patrimoine de Bourguiba à Ben Ali.

Jour 4 : Tunis – La Goulette

Visite du musée du Bardo abrité par un bâtiment d’architecture arabo-andalouse, remarquable témoignage de l’architecture beylicale des XVIIIe et XIXe siècles. Ses collections rassemblent des pièces allant de la préhistoire à l’art musulman mais sa renommée tient principalement à sa très riche collection de mosaïques romaines issues des sites antiques tunisiens, l’une des plus riches et des plus belles au monde. Déjeuner à La Goulette, lieu de vie des maltais, italiens, juifs, etc., en même temps rencontres et échanges sur la diversité culturelle en Tunisie. Dîner et nuit à l’hôtel.  En soirée, rencontre publique sur l’Islam en Tunisie.

Jour 5 : Tunis – Monastir – El Jem – Kairouan

Route pour Monastir qui a vu naître Bourguiba en 1903, premier président de la Tunisie indépendante. Promenade dans la ville et visite de son célèbre ribat, véritable forteresse. Visite du musée d’Art islamique installé dans l’ancienne salle de prière du ribat. Continuation par la découverte du cimetière Sidi el-Mezri dominé par le mausolée de la famille Bourguiba. Route pour El Djem et visite de son amphithéâtre, emblème d’une cité enrichie par le commerce de l’huile. Du côté sud, on découvre l’arène et le système de treuils utilisé pour introduire les fauves. Découverte également du musée qui présente une très belle collection de mosaïques. Route pour Kairouan.  Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Kairouan.

Jour 6 : Kairouan – Tunis

Erigée en 670 par un général arabe, Kairouan est la plus ancienne cité arabo-musulmane d’Afrique du Nord et l’une des quatre villes sacrées du monde islamique. De l’extérieur, la Grande Mosquée du IXe siècle, joyau de la cité, a un aspect militaire avec ses tours d’angle et ses énormes contreforts. Le minaret à trois étages domine quant à lui une cour dallée de marbre. Promenade dans la Médina enfermée dans ses remparts au système de tours et de bastions. Visite des bassins des Aghlabides (IXe siècle) qui alimentaient autrefois la cité en eau. Visite de la zaouïa Sidi Sahab, également appelée la mosquée du Barbier. La coupole abrite le mausolée d’Abou Zama el-Balaoui, fidèle compagnon de Mahomet. En milieu d’après-midi route pour Tunis. Déjeuner au cours des visites. Dîner et nuit à Tunis. En soirée, conférence ou rencontre.

Jour 7 : Tunis – La Manouba

Visite de lieux militants et culturels et rencontres avec des artistes, journalistes et militants. Visite du campus de la Manouba et rencontre avec des étudiants et enseignants : témoignages sur la dictature et la transition démocratique. Déjeuner au cours des visites. Dîner puis soirée de clôture du voyage. Nuit à Tunis.

Jour 8 : Tunis – France

Visite de la partie sud de la médina où l’on aborde la vie tunisoise à l’écart des souks et des ruelles agitées. La promenade permet de découvrir quelques-uns des plus anciens et des plus beaux palais que compte la ville. Découverte de la cour pavée de marbre du dar Hussein avec ses mûrs ornés de carreaux de céramique aux dessins variés. Passage par la rue des Andalous, l’une des plus belles de la médina. Visite du tourbet el-Bey, mausolée édifié par les Turcs de Tunisie, dont l’une des salles n’est pas sans rappeler les mosquées ottomanes. Continuation vers le dar Othman, l’un des plus beaux palais de Tunis. Ce palais à l’architecture grandiose arbore une façade au décor géométrique alternant marbre blanc et marbre noir. Déjeuner rapide. Transfert à l’aéroport et envol pour la France.

Tout voyage sur mesure demande une étude personnalisée en fonction de vos dates, de votre effectif et de toute autre composante de votre circuit.

 

Formalités : passeport en cours de validité.

Monnaie et carte(s) bancaire(s) : le dinar.  Il est facile de retirer de l’argent en Tunisie, les établissements acceptent les cartes Visa et les Mastercards.

Décalage horaire : pas de décalage horaire entre la France et la Tunisie.

Téléphone : pour téléphoner de la Tunisie vers la France il faut composer le +33 (ou 0033) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0 du début ; pour téléphoner de France vers la Tunisie vous devez ajouter +216 (00216) devant le numéro de votre correspondant en supprimant le 0.

Electricité : courant à 220 volts, prises de type européen, vous n’avez pas besoin d’adaptateur.

Climat : méditerranéen, les étés sont chauds, le printemps et l’automne sont deux saisons agréables avec des températures plus douces. Évitez les mois de janvier et février où il peut faire froid et humide.

Vous aimerez aussi …